ANATEX est une structure associative créée par Fabienne Médard en 2009. Son l’objectif est de transmettre et de diffuser la recherche archéologique consacrée aux matériaux périssables, principalement textiles.

Depuis plus de 20 ans, Fabienne Médard consacre sa recherche aux textiles anciens et aux matériaux organiques périssables. Son doctorat (1997-2002) dédié aux activités de filage au Néolithique, repose sur l’analyse des vestiges textiles et des fusaïoles recueillis en conxtexte lacustre sur les sites du Plateau suisse. Il est publié en 2006 aux éditions du CNRS.

Deux bourses post-doctorales (2002-2007) consacrées en partie à l’interaction entre la production textile et l’environnement, permettent par la suite de mener une recherche sur les activités de tissage de ces mêmes sites néolithiques. Cette synthèse est publiée en 2010 aux éditions du CNRS.

Dans le même temps et afin de répondre à une demande croissante dans le domaine de l’analyse textile, elle crée ANATEX. Ce développement lui offre l’opportunité de travailler sur des découvertes géographiquement et chronologiquement variées, et d’être associée à des programmes de recherche nationaux et internationaux.

Ces années de recherche ont généré de nombreuses collaborations et donné lieu à de nombreuses publications (plus de 200 titres). Elles lui ont en outre permis de réunir un nombre conséquent de données en grande partie inédites, offrant de nouvelles opportunités d’analyses portant sur des cadres géographiques et chronologiques larges.

Laboratoires
  • UMR 7044 – CNRS       Étude des civilisations de l’Antiquité (de la Préhistoire à Byzance
    Université Marc Bloch, Palais Universitaire, 9 place de l’Université. F – 67084 Strasbourg cedex
  • UMR 5138 – CNRS ARAR. Archéométrie et Archéologie : origine, datation et technologie des matériaux.
    MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée – Jean Pouilloux, 7 rue Raulin. F – 69365 LYON cedex 7.

http://www.arar.mom.fr/annuaire/medard-fabienne

Formation universitaire
  • 2002
    Doctorat en Archéologie des textiles préhistoriques Mention Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. Université de Paris X – Nanterre. Département d’Ethnologie et de Sociologie comparative. UMR (Unité Mixte de Recherche): Préhistoire et Technologie. Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie René Ginouvès (MAE), 21 allée de l’Université. F – 92023 Nanterre.
  • 1997
    DEA (MA2) en Archéologie préhistorique. Université Paris X-Nanterre. Département d’Ethnologie et de Sociologie comparative. UMR (Unité Mixte de Recherche) : Préhistoire et Technologie. Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie René Ginouvès (MAE), 21 allée de l’Université. F – 92023 Nanterre
Formation spécialisée
  • Techniques textiles  : enseignement suivi aux sessions techniques du CIETA (Centre International d’Etude des Textiles Anciens / Musée des tissus, Lyon).
Bourses et subventions de recherche
  • 2003-2007
    Post-Doctorat / Bourse pour chercheurs et chercheuses avancés. Fond National Suisse de la Recherche Scientifique (FNRS) Laboratoires d’hébergement :- Labor für Quartaere Hoelzer/ Institut Fédéral de Recherches WSL, Zürcherstrasse 111, CH – 8903 Birmensdorf- UMR (Unité Mixte de Recherche) 7041 : Protohistoire européenne. Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie René Ginouvès (MAE), 21 allée de l’Université. F – 92023 Nanterre
  • 2002-2003
    Post-Doctorat / Bourse d’étude. Fondation Fyssen, Paris-Rivoli Laboratoires d’hébergement :- Labor für Quartaere Hoelzer/ Institut Fédéral de Recherches WSL, Zürcherstrasse 111, CH – 8903 Birmensdorf- UMR (Unité Mixte de Recherche) 7055 : Préhistoire et Technologie. Maison de l’Archéologie et de l’Ethnologie René Ginouvès (MAE), 21 allée de l’Université. F – 92023 Nanterre.
Partenariats
  • CNRS – UHA Institut de Sciences des Matériaux de Mulhouse (IS2M).
    Université de Haute-Alsace / CNRS, 15, rue Jean Starcky. BP 2488. 68057 Mulhouse Cedex
Expertise
Expertise
Expertise
  • S’effectue sur des collections anciennes comme sur du mobilier récemment exhumé
  • Comprend la fouille fine en laboratoire lorsque sur le terrain l'abondance des vestiges et les contraintes de temps impliquent le prélèvement en motte
  • S’avère particulièrement pertinente sur le mobilier métallique non restauré afin de limiter la perte d'informations
  • Permet d’identifier les matériaux périssables encore présents sur le mobilier archéologique
  • En documentant la présence et la qualité des restes organiques, elle tient aussi lieu de référence préalable à toute initiative d’analyse ultérieure
  • Constitue une étape minimum indispensable destinée à dresser une cartographie des restes organiques, souvent très fragiles
Analyse
Analyse
Analyse
  • Porte sur les vestiges textiles
  • Documente les caractéristiques de fabrication des textiles, de la spécificité des fils à celle des textiles en passant par les dispositifs mis en oeuvre
  • Porte sur l'outillage textile de l'extraction de la matière première à sa transformation (battoirs, peignes, brosses, fusaïoles, pesons, aiguilles, etc.)
  • Documente les outillages de leur fabrication à leur utilisation, avérée ou potentielle
  • Identifie les matières textiles en microscopie électronique à balayage ou en microscopie optique
Recherche
Recherche
Recherche
  • Met en oeuvre l'archéologie expérimentale en vue d'améliorer la compréhension des vestiges et celle des gestes adoptés
  • S’exprime au travers de la transversalité de la discipline : l’archéologie des textiles et des matériaux périssables porte sur des contextes, des zones géographiques et des chronologies très variés
  • Permet d’aborder l’histoire des techniques : changements, innovations, régressions, évolutions
  • Vise à parfaire notre compréhension et notre connaissance de la vie quotidienne, de l’artisanat, du commerce, des rites, des mouvements de population et des transferts de savoirs à une époque donnée
  • S’exprime au travers de collaborations à des programmes de recherche nationaux et internationaux
Transmission
Transmission
Transmission
  • S'exprime sous la forme d’une sensibilisation aux matériaux organiques comme sous la forme de conseils scientifiques liés à la préservation de l’information archéologique
  • Conférences, séminaires et enseignement théorique et pratique permettent d’assurer la transmission des connaissances
  • Colloques, rencontres et tables rondes permettent de partager et de diffuser l’actualité de la recherche
  • Les publications assurent la diffusion des résultats de la recherche